Les smartphones iPhone 15 sont exposés dans un Apple Store de la ville de Nanjing, dans la province du Jiangsu, à l'est de la Chine, le 27 mars 2024. /CFP

Les expéditions de smartphones d’Apple en Chine ont chuté de 19 % au premier trimestre de l’année, soit la pire performance depuis 2020, sa domination dans le segment haut de gamme étant mise à rude épreuve par les lancements de nouveaux produits de Huawei, selon les données du marché.

La part de marché d’Apple sur le premier marché mondial des smartphones est tombée à 15,7% au premier trimestre, contre 19,7% un an plus tôt. Selon le cabinet d’études Counterpoint, le groupe est quasiment à égalité avec Huawei, dont les ventes ont bondi de 70%.

Apple a perdu sa place de premier vendeur de smartphones en Chine au profit de son rival Vivo, qui a glissé à la troisième place au cours du trimestre, suivi par Huawei, dont la part de marché a bondi à 15,5% contre 9,3% un an plus tôt. Honor, une marque grand public issue de Huawei, est arrivée en deuxième position.

« Le retour de Huawei a eu un impact direct sur Apple dans le segment haut de gamme », a déclaré Ivan Lam, analyste chez Counterpoint. « En outre, la demande de remplacement pour Apple a été légèrement modérée par rapport aux années précédentes ».

« Pour le deuxième trimestre, la possibilité de nouvelles options de couleurs combinées à des initiatives de vente agressives pourrait ramener la marque en territoire positif », a déclaré Lam, ajoutant qu’elle constate une amélioration lente mais constante des ventes hebdomadaires d’iPhone.

Tout au long du premier trimestre, Apple a lancé des campagnes pour attirer les consommateurs avec des remises, notamment en subventionnant certains modèles d’iPhone jusqu’à 1 300 yuans (180 dollars).

De nombreux testeurs de smartphones sur les réseaux sociaux chinois ont ouvertement critiqué les iPhones récents pour leur vitesse de chargement lente, leur surchauffe et le manque de nombreuses fonctionnalités locales largement disponibles sur des concurrents moins chers.

Huawei a lancé la semaine dernière sa série de téléphones haut de gamme Pura 70, après avoir lancé la série Mate 60 en août. Le Mate 60 a été perçu comme un retour de la firme chinoise sur le marché haut de gamme, les analystes décrivant ce lancement comme un triomphe pour l’entreprise face aux sanctions américaines.

Le cabinet de recherche canadien TechInsights s’attend à ce que les expéditions globales en Chine cette année dépassent les 50 millions d’unités, dont 10 millions pour la série Pura 70. Cela ferait de Huawei le premier vendeur avec une part de marché de 19 %, contre 12 % en 2023.

Au premier trimestre, le marché chinois des smartphones a progressé de 1,5 %, marquant ainsi le deuxième trimestre consécutif de croissance positive, selon Counterpoint.

(Avec la contribution de Reuters.)

Publications similaires