Le président chinois Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, salue les gens lors de sa visite dans une rue culturelle à Changde, dans la province centrale du Hunan, le 19 mars 2024. /Xinhua

Il y a cinquante-cinq ans, Xi Jinping, alors âgé de 15 ans, se rendit au village de Liangjiahe, dans la province du Shaanxi, au nord-ouest de la Chine. Il passa ensuite sept ans à la campagne, travaillant et vivant aux côtés des agriculteurs.

Ces années ont contribué à renforcer sa conviction inébranlable selon laquelle il faut faire des choses concrètes pour le peuple, a rappelé Xi Jinping.

Après avoir été élu secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) en novembre 2012, il a promis de se consacrer sans relâche au service du peuple. « Notre mission est de satisfaire le souhait du peuple de vivre une vie heureuse. »

Du secrétaire d’une branche rurale du Parti au secrétaire général du Comité central du PCC, en passant par le président chinois et le président de la Commission militaire centrale, Xi Jinping a toujours le pays à l’esprit et se considère comme le serviteur du peuple.

Xi Jinping est arrivé à Liangjiahe alors qu’il était un adolescent légèrement déconcerté et est reparti à 22 ans, déterminé à servir le peuple.

Il s’est ensuite rendu à Zhengding, un district pauvre de la province du Hebei, dans le nord de la Chine. Li Yaping, alors fonctionnaire du district de Zhengding, s’est souvenu que Xi Jinping avait déclaré que la Chine avait beaucoup de choses à faire et avait besoin de personnes pour assumer les responsabilités.

Dès ses premières années, Xi Jinping ne semblait pas s’intéresser aux formalités administratives. Il voyageait pendant des jours, parfois dans les montagnes, pour discuter avec les gens sur le terrain, s’informer de leurs difficultés et les aider à résoudre leurs problèmes.

À Zhengding, Xi Jinping a parcouru le comté à vélo et a remarqué que le quota annuel d’achat de céréales de 38 millions de kilogrammes fixé par l’État avait laissé la population locale affamée.

Il a écrit au Comité central du PCC pour lui faire comprendre que les difficultés des agriculteurs locaux étaient dues au quota d’achat trop élevé. Après avoir été informée de la situation, l’équipe d’enquête a réduit le quota de 38 millions de kilos à 24 millions de kilos.

Cheng Baohuai, alors secrétaire du Comité du PCC du district de Zhengding, a rappelé que les gens appréciaient le travail de Xi Jinping et qu’ils avaient enfin assez à manger. M. Xi s’est vraiment enraciné dans le peuple et a pris à cœur les difficultés de la population, a déclaré M. Cheng.

06:48

Depuis le 18e Congrès national du PCC en 2012, Xi Jinping a effectué plus de 100 visites au niveau local, notamment dans les zones urbaines et rurales.

Il a exprimé ses inquiétudes concernant l’approvisionnement des marchés alimentaires pendant les vacances, l’accès des habitants aux soins médicaux et les salaires des travailleurs migrants. Répondre aux besoins urgents de la population est à l’ordre du jour des autorités centrales et est devenu le moteur des réformes.

« Nous pratiquons désormais une philosophie de développement centrée sur l’être humain », a déclaré M. Xi lors d’un symposium sur l’éradication de l’extrême pauvreté le 23 juin 2017. « Le développement centré sur l’être humain doit se concentrer sur ce dont le peuple a le plus besoin. »

Sous la direction de Xi Jinping, la Chine a connu des changements historiques, avec l’éradication de la pauvreté absolue et l’atteinte d’une prospérité modérée pour les 1,4 milliard d’habitants du pays.

En 2023, le revenu disponible par habitant en Chine a augmenté de 6,1 % par rapport à l’année précédente, et l’écart de revenu entre les résidents urbains et ruraux a continué de se réduire. Les gains obtenus en matière d’élimination de la pauvreté ont été consolidés et étendus, le revenu par habitant dans les zones rurales sorties de la pauvreté ayant augmenté de 8,4 % l’année dernière.

« La modernisation chinoise vise à garantir que le développement soit pour le peuple et par le peuple et que ses fruits soient partagés par le peuple », a déclaré M. Xi lors d’un séminaire en février 2023.

Interrogé sur ses sentiments après avoir été élu président de la Chine lors d’une visite en Italie, Xi Jinping a reconnu l’énorme responsabilité et la tâche ardue de gouverner un si grand pays, mais a exprimé son dévouement au développement de la Chine.

« Pour le bien de mon peuple, je mettrai de côté mon propre bien-être », a déclaré Xi.

Publications similaires