Médecine traditionnelle chinoise. /CFP

Dans un bar diététique de Tong Ren Tang, un fabricant de médecine traditionnelle chinoise (MTC) fondé au XVIIe siècle, un étudiant du nom de Feng faisait la queue pour acheter un café au lait aux baies de goji, une herbe ancienne connue pour ses propriétés protectrices du foie et améliorant la vue.

Le thé Boba au ginseng et l’Americano au mangoustan sont également des choix très populaires auprès des jeunes clients de ce bar.

« J’aime ce nouveau type de consommation parce qu’il est à la fois sain et pratique », a déclaré Feng.

La santé et le bien-être étaient autrefois au cœur des préoccupations des personnes d’âge moyen et des personnes âgées. Aujourd’hui, un nombre croissant de jeunes adoptent ce mode de vie sain, ce qui a donné naissance à une nouvelle tendance qui leur est spécifiquement destinée dans tout le pays.

Zheng Wanying, employée dans une société de valeurs mobilières de Pékin, commence généralement sa journée avec une tasse de thé maison infusé de jujube, de longane et de pétales de rose. Le soir, elle se détend avec un bain de pieds contenant du vinaigre, du gingembre et du poivre du Sichuan.

« Le thé aux fleurs et aux fruits favorise la circulation sanguine et le blanchiment de la peau, tandis que le bain de pieds soulage le froid et réduit les gonflements. » La jeune femme de 30 ans a déclaré que ces techniques anti-âge l’aideront à conserver une apparence jeune.

Dans la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine, des jeunes profitent de massages traditionnels chinois assis sur des tabourets de rue près de l’université du Guangxi.

Pour les jeunes employés de bureau qui souffrent de douleurs aux épaules et au cou, l’hôpital provincial de médecine chinoise du Zhejiang a mis en place des services ambulatoires de massage en soirée pour répondre à leur demande croissante de soulagement de la douleur après le travail.

Une enquête menée par le China Youth Daily à la fin de l’année dernière a révélé que 79,9 % des 1 000 jeunes interrogés avaient entendu parler de la philosophie et des thérapies médicales traditionnelles chinoises, et 51,9 % d’entre eux avaient acquis ces connaissances grâce aux plateformes de médias sociaux.

Fan Su, médecin à l’hôpital Wangjing de l’Académie chinoise des sciences médicales chinoises, a observé une prise de conscience croissante de la MTC et de la préservation de la santé chez les jeunes.

« Surtout lorsqu’ils sentent qu’ils sont sur le point de tomber malades mais qu’ils n’ont pas atteint les critères diagnostiques de la médecine occidentale, de nombreux jeunes cherchent de l’aide auprès de la MTC », a-t-elle déclaré.

Li Zhilin, employé d’une start-up Internet, est d’accord avec le concept de « prévention des maladies avant qu’elles ne surviennent ». Il estime qu’il faut surveiller constamment son état de santé et traiter rapidement tout problème de santé, qu’il soit physique ou mental.

Accablé par une charge de travail énorme, Li a souffert de stress excessif. Après avoir adopté un régime combinant respiration et acupuncture dans un bar santé, il a retrouvé un état d’esprit serein et est devenu plus efficace au travail. « Une bonne santé est essentielle pour avoir l’énergie nécessaire pour s’engager pleinement dans le travail et la vie », a-t-il déclaré.

Certains jeunes vont plus loin pour approfondir cette sagesse ancienne en plus de faire l’expérience des thérapies de la MTC.

Un programme d’apprentissage approfondi de la médecine traditionnelle chinoise organisé par l’Université de médecine traditionnelle chinoise du Shandong a attiré plusieurs jeunes cette année. Jiang Fei, par exemple, s’est intéressé aux théories des plantes médicinales après s’être remis d’une maladie avec leur aide.

Liu Dong, propriétaire d’un bar santé à Pékin, attribue la fascination de la jeune génération pour la MTC aux politiques de soutien pertinentes du pays et à l’efficacité évidente des herbes dans le traitement du COVID-19.

En 2022, le Conseil d’État a publié un plan visant à renforcer le développement de la MTC au cours de la période du 14e Plan quinquennal (2021-2025), dans le but de construire un système de services de MTC efficace et de haute qualité.

Les écoles primaires et secondaires de toute la Chine proposent des cours ou des activités adaptés aux jeunes sur la MTC, offrant aux enfants et aux adolescents une fenêtre sur la culture médicinale traditionnelle.

L’enthousiasme des jeunes pour la santé, des campus à la société, revigore les herbes ancestrales, ajoutant une saveur moderne à cet héritage culturel sacré.

« Les plantes médicinales ancestrales nous permettent de rester en bonne santé de nouvelles façons », a déclaré Feng. « C’est le charme de la médecine traditionnelle chinoise. »

Publications similaires