CFP

La Chine formulera plus de 50 normes nationales et industrielles pour l’intelligence artificielle (IA) d’ici 2026 et développera un système de normes pour guider le développement de haute qualité du secteur, selon les lignes directrices dévoilées conjointement par le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information et trois autres organes gouvernementaux.

Les lignes directrices précisent sept domaines clés pour le développement du système de normes d’IA dans le pays, notamment des normes pour les technologies clés, les produits et services intelligents et les applications industrielles.

L’élaboration de normes d’IA peut contribuer à promouvoir le progrès technologique, le développement des entreprises et la modernisation industrielle, permettant ainsi de mieux exploiter l’IA pour favoriser une nouvelle industrialisation, selon les lignes directrices.

Ces dernières années, l’industrie chinoise de l’IA a réalisé des progrès dans l’innovation technologique, la création de produits, les applications industrielles et dans d’autres domaines. Le secteur a présenté de nouvelles caractéristiques avec le développement accéléré de nouvelles technologies telles que les grands modèles.

La Chine compte aujourd’hui plus de 4 500 entreprises spécialisées dans l’IA. Son secteur de base, l’IA, a atteint une taille de plus de 578 milliards de yuans (environ 79,5 milliards de dollars) en 2023, soit une hausse de 13,9 % par rapport à l’année précédente, selon les données officielles.

Dans le rapport d’activité du gouvernement de cette année, la Chine a dévoilé une initiative AI Plus, une initiative stratégique conçue pour propulser l’expansion de l’économie numérique et mener la transformation et la modernisation des secteurs manufacturiers.

Publications similaires