La Chine se dépêche de lutter contre les inondations et de reloger les habitants

Depuis le début de la saison des inondations, plusieurs régions de Chine connaissent des pluies abondantes et prolongées, qui ont provoqué des inondations dans certaines zones ainsi qu’un risque accru de rupture de digues.

Les organismes gouvernementaux en charge de la météorologie, de la conservation de l’eau, des ressources naturelles et du développement urbain et rural ont donné des instructions de contrôle des inondations pour 18 régions touchées par les pluies, dont le Hunan, le Shandong, le Henan et le Shaanxi. Les gouvernements locaux accordent la priorité à la surveillance des pluies et des inondations, tout en élaborant des plans d’urgence et en renforçant les installations de contrôle des inondations.

Dimanche, la Chine a activé une réponse d’urgence de niveau IV aux inondations dans les provinces du Shandong et du Sichuan. Des pluies torrentielles sont prévues du 7 au 13 juillet dans la partie sud du Shandong, et de fortes précipitations seront renforcées dans le bassin du Sichuan du 8 au 14 juillet. La Chine dispose d’un système de réponse d’urgence à quatre niveaux pour le contrôle des inondations, le niveau I étant le scénario de réponse le plus grave.

Dimanche soir, environ 3 631 personnes à Linyi, une ville du Shandong, ont été touchées par les inondations provoquées par les pluies, et 1 939 personnes ont été transférées vers des lieux sûrs.

Lors d’une réunion tenue dimanche, le ministère de la Gestion des urgences (MEM) a exhorté les gouvernements locaux de 10 régions touchées par les inondations à intensifier les patrouilles le long des digues et des réservoirs pour atténuer les risques potentiels.

La province du Hunan, dans le centre de la Chine, est actuellement la plus touchée par les inondations. Une importante rupture de digue s’est produite vendredi au lac Dongting, le deuxième plus grand lac d’eau douce du pays, situé dans un comté administré par la ville de Yueyang. La rupture, qui mesurait initialement environ 10 mètres de large, s’est étendue sur plus de 200 mètres en une journée et a provoqué des inondations dans le canton de Tuanzhou, dans le comté de Huarong.

04:02

Selon le centre de lutte contre les inondations et la sécheresse du Hunan, 7 680 habitants de la zone touchée ont été relogés et des mesures urgentes ont été prises pour réparer la brèche. Dimanche midi, plus de 80 mètres des 226 mètres de brèche dans la digue avaient été colmatés et les autorités ont promis que la digue serait entièrement colmatée mardi midi.

Jusqu’à présent, des milliers de secouristes, dont des pompiers, des hydrologues, des volontaires et des policiers, ont été déployés dans le Hunan pour renforcer les digues, mener des opérations de sauvetage et reloger les personnes, dont plus de 700 officiers et soldats de l’armée de l’air du commandement du théâtre sud de l’Armée populaire de libération (APL). Une équipe de travail du MEM a également été envoyée au Hunan pour guider les efforts de sauvetage.

La Commission nationale du développement et de la réforme, l’organe suprême de planification économique de la Chine, a annoncé dimanche avoir alloué 200 millions de yuans (environ 28,05 millions de dollars) du budget central pour aider aux secours et à la reconstruction dans les provinces du Hunan et du Jiangxi, touchées par les inondations. L’argent servira à financer la reconstruction d’urgence des écoles, des hôpitaux, des installations de contrôle des inondations et d’autres infrastructures endommagées par les inondations dans les deux provinces.

En outre, des fournitures d’urgence ont été envoyées dans les zones d’évacuation et de réinstallation des habitants touchés, dont 470 000 fournitures provenant d’entreprises et 80 000 fournitures provenant d’organisations sociales concernées.

Dans un dortoir d’une école professionnelle du comté de Huarong, plus de 700 résidents touchés sont hébergés. En outre, des étudiants se sont portés volontaires pour apporter des produits de première nécessité, comme de la nourriture et des provisions, aux villageois.

« Grâce aux visites porte-à-porte des responsables du canton et aux avertissements par haut-parleurs dans le village, mon mari et moi avons pu évacuer à temps », a déclaré Ye Yanjiao, septuagénaire, du village de Tuanbei. « Nous nous sentons en sécurité ici », a-t-elle ajouté.

Selon le personnel du point de réinstallation, plus de 120 bénévoles travaillent dur pour fournir des services et du soutien à l’école.

(Avec la contribution de Xinhua)

Publications similaires