Des personnes portant des masques faciaux à l'hôpital Clinic de Barcelona le 8 janvier 2024, Barcelone, Catalogne, Espagne. /CFP

Des experts ont appelé à une coopération internationale pour lutter contre la grippe et les maladies infectieuses respiratoires lors d’une conférence organisée à Hainan, la province insulaire du sud de la Chine.

Sous le thème « Prévention et contrôle intégrés de la grippe aux maladies infectieuses respiratoires », la Conférence mondiale sur la grippe 2024 s’est clôturée dimanche à Boao, une ville côtière de Hainan.

Cet événement de deux jours a rassemblé environ 100 experts en prévention et contrôle de la grippe et professionnels de la santé publique du pays et de l’étranger.

Ils ont échangé et partagé des technologies avancées de prévention et de contrôle à l’échelle mondiale pour améliorer la capacité de réponse à la pandémie, dans le but de construire un consensus international sur les dangers de la grippe et l’importance cruciale de sa prévention et de son contrôle.

Selon la conférence, le système chinois de surveillance de la grippe est devenu l’un des systèmes de surveillance active des maladies infectieuses les plus étendus et les plus efficaces au monde. Il permet de connaître en temps réel le niveau d’activité de la grippe et les tendances épidémiques et de fournir la base scientifique pour la recherche et le développement de réactifs, la sélection de vaccins et l’utilisation de médicaments à l’échelle mondiale.

Li Bin, directeur adjoint de la Commission nationale de la santé et président de l’Association chinoise de médecine préventive, a déclaré que la Chine participait activement aux efforts mondiaux de prévention et de contrôle de la grippe. Cela comprend la notification en temps opportun des épidémies, le partage des souches virales et le soutien au renforcement des capacités des pays en développement en matière de prévention et de contrôle de la grippe.

Les participants ont également souligné que les efforts actuels de prévention et de contrôle de la grippe à l’échelle mondiale sont encore confrontés à de nombreux défis posés par le changement climatique mondial, l’urbanisation, l’intensification de l’élevage et la facilitation du commerce transfrontalier.

Pendant ce temps, la mutation et la recombinaison des virus de la grippe se poursuivent partout dans le monde, et des infections humaines par des épidémies de grippe d’origine animale se produisent également de temps à autre, ce qui signifie que le risque de pandémie de grippe existe toujours.

« Nous savons tous que si nous ne sommes pas capables de travailler ensemble et de manière collaborative, le virus gagnera, nous devons donc rester unis », a déclaré Sylvie Briand, directrice exécutive du secrétariat du Conseil mondial de surveillance de la préparation, co-organisé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Banque mondiale.

Sun Yang, directeur adjoint de l’Administration nationale de contrôle et de prévention des maladies, a déclaré que pour prévenir et gérer les pandémies causées par la grippe et d’autres maladies infectieuses respiratoires, la Chine améliorera le système de déclaration directe en ligne des maladies infectieuses, renforcera la surveillance des risques tout au long du processus, des personnes à l’environnement et aux animaux, et améliorera la capacité d’identification des agents pathogènes.

Lors de l’événement, Sun a déclaré que la Chine renforcerait sa coopération avec l’OMS et mènerait de vastes échanges internationaux pour partager ses pratiques en matière de surveillance, d’alerte précoce et de préparation aux situations d’urgence.

Les experts présents à la conférence ont souligné que la prévention et le contrôle de la grippe et d’autres maladies infectieuses respiratoires constituent une tâche longue et ardue. Ils ont appelé à une collaboration plus étroite entre les gouvernements et tous les secteurs de la société pour sensibiliser davantage le public aux dangers de la grippe, développer des vaccins et des médicaments plus avancés et plus abordables, et raccourcir autant que possible le temps de préparation des mesures de prévention et de contrôle.

Publications similaires