Une illustration d'une imprimante 3D. /CFP

Des chercheurs de l’Université du Zhejiang, dans la ville de Hangzhou, dans l’est de la Chine, ont développé des élastomères imprimables en 3D dotés d’une résistance et d’une ténacité exceptionnelles, selon une étude publiée dans la revue Nature.

Selon Wu Jingjun, professeur de l’université, cette recherche marque une avancée majeure dans le dépassement des limites matérielles de la technologie d’impression 3D, apportant un nouvel espoir pour son application à grande échelle dans la fabrication de produits de haute performance.

L’impression 3D est devenue une technique de fabrication attrayante en raison de sa liberté exceptionnelle dans la production de produits géométriquement complexes et personnalisables. Cependant, son potentiel de fabrication en masse est limité par sa faible vitesse d’impression et ses propriétés mécaniques insuffisantes.

Les progrès récents dans l’impression 3D ultra-rapide de photopolymères ont amélioré l’efficacité de la fabrication. Cependant, les performances mécaniques des polymères imprimés classiques sont encore loin de celles réalisables avec les techniques de traitement conventionnelles.

« Pour rendre la technologie d’impression 3D adaptable à davantage de scénarios, il est nécessaire de modifier les propriétés des matériaux », a déclaré Fang Zizheng, chercheur de l’université.

Les chercheurs ont développé une chimie de résine photo-imprimable en 3D qui produit un élastomère avec une résistance à la traction de 94,6 MPa et une ténacité de 310,4 MJ m-3, toutes deux dépassant de loin celles de tout élastomère imprimé en 3D.

Les chercheurs ont imprimé un élastique à l’aide de ce nouveau matériau et ont effectué des tests d’endurance sur celui-ci. Les expériences ont montré que l’élastique pouvait être étiré jusqu’à neuf fois sa longueur d’origine et résister à une résistance à la traction de 94 MPa sans se rompre.

De plus, les chercheurs ont utilisé ce matériau pour créer des objets tels que des ballons dotés d’une excellente résistance à la perforation.

Publications similaires