L’extrême droite allemande met la pression

L’extrême droite allemande met la pression

Ce lundi, plusieurs milliers de personnes ont manifesté dans la petite vielle de Chemnitz dans l’Est de l’Allemagne. Une manifestation sous haute tension, car menée à l’appel d’organisations et mouvements d’extrême droite qui dénoncent la politique migratoire de la chancelière Merkel.

Critiquée par ses partenaires européens, Angela Merkel est une chancelière sous pression. La formation de sa quatrième coalition gouvernementale s’est faite dans la douleur et l’extrême droite est plus que jamais à l’affût d’un faux pas. Afin de se rappeler au bon souvenir de Merkel, le mouvement Pegida et d’autres organisations ont invité leurs partisans à manifester leur refus d’une immigration massive qui touche l’Allemagne depuis 2015.

La ville saxonne de Chemnitz a donc vu défiler environ 2 000 manifestants dont une petite poignée s’en est pris aux forces de l’ordre venues en nombre. Des échauffourées avec des membres de l’extrême gauche ont pu être évitées, mais la police a signalé l’agression de plusieurs personnes étrangères. La colère des manifestants a grimpé d’un cran avec le récent meurtre d’un citoyen allemand de 35 ans. Deux réfugiés syrien et irakien ont été placés en garde à vue. Une violence meurtrière dont l’origine ne fait aucun doute pour les partisans de l’extrême droite.

Les slogans entendus lors de la manifestation sont ouvertement xénophobes et rappellent que cette région allemande a voté à hauteur de 27 % pour l’AfD (Alternative pour l’Allemagne). Un Parti qui a appelé à manifester et qui fait peser une réelle menace politique sur la suite du mandat d’Angela Merkel. La police reste mobilisée et les différents partis politiques scrutent avec une certaine crainte, l’évolution d’un mouvement faible par son ampleur, mais dont la résonnance dépasse même les frontières allemandes. La ville de Chemnitz et l’extrême droite allemande n’ont pas fini de faire parler d’elles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.