Un Allemand accusé d’avoir donné des plans du Bundestag aux renseignements russes

Un Allemand accusé d’avoir donné des plans du Bundestag aux renseignements russes

Les procureurs fédéraux allemands ont accusé un citoyen allemand d’espionnage, affirmant qu’il avait transmis les plans du bâtiment du Bundestag (le parlement allemand) aux services de renseignement russes.

L’homme, identifié uniquement sous le nom de Jens F., a obtenu des fichiers PDF avec les plans des étages du bâtiment au cours de sa mission au sein d’une entreprise sollicitée pour l’entretien du matériel électrique dans les bâtiments du Bundestag, a déclaré le parquet.

Les accusations pourraient encore tendre les liens entre la Russie et l’Allemagne.  L’Allemagne a protesté contre l’arrestation d’Alexei Navalny à son retour en Russie, et ce après des mois de convalescence en Allemagne à la suite d’un prétendu empoisonnement par les services de sécurité de l’État russes l’année dernière.

Selon les procureurs, le suspect a décidé en 2017 de transmettre les plans des étages aux services de renseignement russes. Il a envoyé le dispositif de stockage de données à un employé de l’ambassade de Russie qui travaillait principalement pour le service de renseignement militaire russe GRU, ont-ils déclaré.

Espionnages réguliers

Ce n’est pas la première fois que les services de sécurité russes auraient espionné le législateur allemand. En 2016, les autorités allemandes ont déclaré que les systèmes informatiques du Bundestag avaient été victimes d’une attaque de piratage russe l’année précédente.

Des informations faisant état d’un nouvel espionnage pourraient renforcer la position des opposants au gazoduc Nord Stream 2 qui doit relier la Russie et l’Allemagne en passant sous la mer Baltique.

Selon les critiques, y compris les États-Unis, le projet accroît la dépendance de l’Allemagne à l’énergie d’un partenaire peu fiable et potentiellement hostile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.