La collection Czartoryski de nouveau visible

La collection Czartoryski de nouveau visible

Cette collection comprenant 86000 objets et 250000 livres est de nouveau accessible à
Cracovie.


Une histoire mouvementée


Avec ses parchemins anciens, ses momies égyptiennes, un Rembrandt et un très célèbre
portrait de Léonard de Vinci, cette collection était au départ prévue pour être un musée
national. Au 19e siècle, quand l’indépendance du pays a été menacée, la collection a été
emmenée à Paris où elle a longtemps demeurée, notamment à l’hôtel Lambert.

Par la suite, les Nazis ont saisi plusieurs pièces qui ont été récupérées par les
Soviétiques. De nos jours, l’histoire mouvementée de cette fascinante collection se
poursuit avec le rachat de la collection par l’état polonais, à un prix de 100 millions
d’euros. Le vendeur était l’héritier de la famille Czartoryski qui n’a que peu de liens avec le
pays.


Des chefs d’œuvres de nouveau accessibles


Après plus de dix as de rénovations et d’agrandissement du musée qui l’abrite, la
collection est de nouveau visible par le public. Les travaux ont rendu le musée plus
moderne et doublé la surface d’exposition. Ainsi le public peut admirer les pièces de la
collection sur deux étages.

Au cœur du musée national se trouve désormais la célèbre «Dame à l’hermine» de
Léonard de Vinci, daté des années 1490. C’est un des quatre portraits de femmes peint
par le grand maître de la Renaissance. Il représente Cecilia Gallerani, la jeune maîtresse
du Duc Ludovico Sforza, un des mécènes de Léonard à Milan. Ce chef d’œuvre vaut à lui
seul plus de 100 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.