L’Ukraine met en scène la lutte anti-corruption

L’Ukraine met en scène la lutte anti-corruption

Outre le grave conflit qui l’oppose à la Russie, l’Ukraine doit faire face à un autre défi de taille : la corruption. Elu en grande partie sur la promesse de mettre fin à ce fléau endémique, Volodomyr Zelensky compte répondre à cette aspiration et le montre. L’ancien comédien sait se mettre en scène tout comme sa politique. Ainsi, ce soir, les Ukrainiens vont pouvoir assister en direct à un spectacle inédit. Deux députés issus de la majorité seront soumis au détecteur de mensonges afin de faire la lumière sur des rumeurs de corruption. Véritable justice ou show politique ?

Souvent décrit comme novice en politique, Volodomyr Zelensky, a gardé certains réflexes de sa carrière de comédien. Il sait savamment se mettre en scène et a décidé de médiatiser son combat contre la corruption. La formation du chef de l’Etat – Serviteur du peuple – a annoncé que deux des siens seraient soumis à une batterie de question avec utilisation d’un détecteur de mensonges. Les députés, David Arakhamia, chef du groupe parlementaire du parti présidentiel, et Oleksandre Doubinsky auront ce redoutable privilège, ce soir, avec diffusion en direct sur Facebook.

Le choix de ces deux députés n’est pas anodin puisqu’ils sont fortement soupçonnés de faits de corruption. Ils sont soupçonnés d’avoir accepté des enveloppes afin de faire barrage à l’adoption d’un projet de loi relatif au marché des intermédiaires dans le secteur de l’immobilier. Un secteur où la corruption est extrêmement forte et contre laquelle le pouvoir compte bien mettre un terme. Toujours sur Facebook, le président Zelensky a écrit que « Si ce test établit la moindre probabilité que des députés ont pu recevoir de l’argent pour leur vote (…) les organes anti-corrution s’occuperont d’eux ».

Le discours est ferme, mais les Ukrainiens peuvent-ils avoir confiance en une telle procédure ? Le pouvoir peut-il prendre le risque de confondre deux des siens et de ressortir fragilisé d’un test qui n’aurait pas levé le voile sur les activités de deux parlementaires bien identifiés ? Il ne reste que quelques heures avoir de se faire un avis sur ce nouvel épisode plutôt original d’une vie politique ukrainienne toujours pleine de surprises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.