Vers un Euro 2024 en Allemagne ?

Vers un Euro 2024 en Allemagne ?

A une semaine de l’annonce du pays candidat retenu pour l’organisation de l’Euro de football en 2024, l’UEFA vient de publier son rapport d’évaluation. Seules l’Allemagne et la Turquie sont en lice, et les éléments laissés à la connaissance du public laisse penser que la première tient la corde. La candidature turque reste toutefois attrayante et une surprise n’est pas à exclure dans sept jours.

Contrairement aux Jeux Olympiques, les candidatures pour organiser l’Euro de football sont nombreuses. Les infrastructures existent pour la plupart et les autorités politiques et sportives de chaque pays aiment à pouvoir profiter des retombées médiatiques et financières d’un tel événement. Le prochain euro aura lieu – fait exceptionnel – dans douze villes de pays différents et l’édition 2024 sera plus classique avec un seul pays hôte. Reste à savoir lequel.

La Turquie et l’Allemagne se disputent l’organisation de la compétition et le rapport d’évaluation mis en ligne par l’UEFA juge intéressante les deux candidatures. Une préférence à l’Allemagne se fait toutefois sentir pour plusieurs raisons. Le dossier allemand est de « très haute qualité » grâce notamment à « toutes les structures politiques et de football (qui) sont en place en Allemagne avec une longue histoire d’événements réussis ». Les dix stades dans lesquels pourraient se jouer les matchs sont déjà « existants et opérationnels ».

De son côté, la candidature turque a pour mérite de « non seulement offrir aux équipes et aux spectateurs les meilleures conditions mais rapproche les gens en faisant la promotion du dialogue interculturel grâce à sa position entre trois continents ». A la lecture des 42 pages, il apparaît qu’un succès turc serait bon pour le pays, et serait plus vu comme un encouragement que comme une consécration. Le rapport précise en outre que les « récents développements économiques dans le pays pourraient mettre les investissements publics sous pression ».

Les dirigeants de l’UEFA prendront-ils un risque avec la Turquie ou préféreront-ils jouer la prudence avec l’Allemagne ? Pour rappel, le pays a organisé la Coupe du monde de football en 2006 et avait accueilli (seulement la RFA) l’Euro 1988. Un bon souvenir pour les Pays-Bas qui avaient finalement remporté la compétition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.