Démonstration de force de Salvini à Rome

Démonstration de force de Salvini à Rome

Touché, mais pas coulé et même conquérant. C’est ainsi que se perçoit Matteo Salvini, ancien ministre de l’Intérieur et ex-homme fort du Gouvernement Conti. Salvini a rompu l’improbable alliance avec le Mouvement Cinq Etoiles avec pour objectif de provoquer des élections anticipées et de prendre seul le pouvoir. Le plan a échoué et si Matteo Salvini se retrouve aujourd’hui dans l’opposition, il compte bien mobiliser ses troupes à quelques jours d’élections régionales fort importantes.

Ils sont venus nombreux à Rome à l’appel de Matteo Salvini. L’ex-ministre de l’Intérieur aujourd’hui dans l’opposition a réuni 70 000 personnes selon la police pour un meeting devant la basilique de Saint-Jean-de-Latran. Les troupes du leader de la Ligue se sont comptées en plus grand nombre puisqu’ils étaient 200 000 selon leurs calculs. Le différentiel est comme souvent important entre les sources, mais il ne fait aucun doute que Salvini n’a pas perdu le soutien de ses partisans malgré son revers politique.

La Ligue a perdu une bataille, mais entend revenir en force notamment dès la semaine prochaine avec des élections dans la région centrale de l’Ombrie. Les sondages donnent la Ligue largement en tête avec 33 % des voix et si la première place ne fait aucun doute, tous les observateurs regarderont comment les deux forces gouvernementales se comportent.

Très en forme devant la foule réunie à Rome, Salvini a pu compter sur le soutien de Silvio Berlusconi présent lors de cette manifestation ainsi que Frères d’Italie. « Le jour de l’orgueil italien » annonce peut-être une reprise du pouvoir rapide comme Salvini l’a affirmé à ses troupes. Le temps ne joue pas en sa faveur, mais de bons résultats en Ombrie pourraient lui servir de marchepied. Une perspective redoutée par de nombreux Italiens dont les votes ont toutefois tendance à s’éparpiller entre de multiples partis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.