Des Big Mac toujours vendus en Russie malgré la sortie de McDonald’s

Des Big Mac toujours vendus en Russie malgré la sortie de McDonald’s

Les Big Mac restent en vente dans certaines franchises de McDonald en Russie avec la réouverture de la plupart de ses restaurants ke 12 juin sous une nouvelle marque et un nouveau propriétaire.

McDonald’s a vendu la plupart de ses 850 restaurants en Russie à l’un de ses licenciés locaux en mai. Certains d’entre eux ont rouvert le 12 juin sous le nouveau nom de Vkusno & tochka, ou “Savoureux et c’est tout”, proposant un nouveau menu sans le burger phare. 

Mais d’autres franchisés ont gardé leurs emplacements ouverts, vendant d’authentiques repas McDonald’s dans des restaurants ornés de la marque McDonald’s à peine dissimulée.

Leur présence persistante met en évidence les défis auxquels sont confrontées les entreprises occidentales pour se dégager complètement du marché russe suite aux actions de Moscou en Ukraine.

Le nom et le logo de McDonald’s étaient recouverts d’un tissu blanc transparent dans les gares de Moscou et de Saint-Pétersbourg, et le burger Big Mac était disponible, bien que renommé Bolshoi Burger, ou Big Burger.

« Un menu sans frite s’il vous plait »

Dans la gare Leningradskiy de Moscou et la gare Finlandskiy de Saint-Pétersbourg, les logos McDonald’s étaient utilisés sur les sacs et la marque de la société américaine était toujours visible sur d’autres emballages et menus.

Un franchisé, Rosinter Restaurants, conserve ses emplacements dans les aéroports et les gares de Moscou et de Saint-Pétersbourg jusqu’en 2023, affirmant qu’il a un “accord unique” avec la société américaine, a rapporté TASS la semaine dernière. 

Bien que le Big Mac ait été retiré du menu des points de vente Rosinter, à Saint-Pétersbourg, il était possible d’en commander. Diana, la caissière, a expliqué que les frites n’étaient cependant pas disponibles en raison de l’absence de livraisons, avec des quartiers de pommes de terre à vendre à la place.

Il en était de même pour les sodas. Le restaurant vendait des produits Coca-Cola à la bouteille. Coca-Cola a suspendu ses ventes en Russie. Coca Cola, qui embouteille et distribue sa boisson dans plusieurs pays, n’a pas fourni de produits aux nouveaux restaurants et n’a pas l’intention de le faire, a déclaré la marque.

Rosinter a déclaré qu’il était confronté à des problèmes de livraison en raison de perturbations de la chaîne d’approvisionnement. “Il s’agit d’un problème temporaire qui sera résolu à mesure que la situation logistique se normalisera“, a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.