La Banque mondiale est prête à soutenir la construction de chemins de fer transafghans

La Banque mondiale est prête à soutenir la construction de chemins de fer transafghans

La Banque mondiale s’est déclarée prête à apporter un soutien pratique à la mise en œuvre du projet historique de chemin de fer Mazar-i-Sharif-Kaboul-Peshawar, a déclaré le 18 mai le gouvernement ouzbek.

La Banque mondiale attirera également d’autres institutions financières internationales pour qu’elles participent au projet stratégique, a déclaré le ministère ouzbek de l’Investissement et du Commerce extérieur à l’issue des entretiens avec la délégation de la Banque mondiale dirigée par Anna Bjerde, vice-présidente de la banque pour l’Europe et l’Asie centrale.

« En outre, la Banque mondiale fournira des fonds pour la recherche sur le terrain et fournira une assistance technique pour l’élaboration d’estimations de conception », a déclaré le ministère.

Plus tôt cette année, l’Ouzbékistan, le Pakistan et l’Afghanistan ont signé une feuille de route pour la construction d’une liaison ferroviaire à la suite des négociations trilatérales à Tachkent.

Le chemin de fer d’une longueur de 600 km ouvrira les ports pakistanais aux systèmes ferroviaires d’Asie centrale et d’Eurasie, augmentant considérablement les flux de marchandises et ravivant le rôle historique de la région en tant que pont reliant l’Europe et l’Asie, selon des responsables ouzbeks.

Des observateurs ont déclaré qu’un certain nombre d’institutions financières internationales avaient également exprimé leur intérêt pour le financement du projet, notamment la Banque européenne d’investissement, la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures et la Société américaine de financement du développement international.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.