L’inquiétante division de l’Ecosse

L’inquiétante division de l’Ecosse

A la suite d’un sondage, Gordon Brown a annoncé que l’Écosse risquait de devenir un des pays les plus divisés d’Occident.

Une division sur le Brexit et l’indépendance

Un sondage a été commandé par un thinktank sur l’avenir de l’Écosse afin de déterminer le niveau de division entre les partisans pro-Brexit et pro-UE au sein du pays. Les résultats du sondage mené par YouGov mené auprès de 2500 Écossais montre que seulement 16% du pays est resté uni.

Il montre également que 47% des personnes ayant répondu au sondage pensaient que les Écossais avaient toujours été divisés sur les questions du Brexit et de leur indépendance. Les résultats montrent également que 44% des sondés avaient désormais une confiance moindre dans les représentants politiques, alors que 34% d’entre eux souhaitaient moins parler de politique avec leurs connaissances.

A la recherche d’un terrain d’entente

A la suite de ce sondage, Gordon Brown a déclaré que le pays risquait de devenir un des plus divisés d’Occident. Il a également insisté sur le fait que cette division était le résultat d’une polarisation de l’opinion publique entre deux extrêmes : soit le changement, soit le statu-quo. Selon lui, cette division inédite dans l’histoire récente pourrait durer pour les décennies à venir.

L’ancien premier ministre a souligné des propositions pour permettre l’organisation d’une série d’assemblées locales à travers l’Écosse au printemps prochain. Leur but serait de trouver des terrains d’entente et de construction communes entre les Écossais de tous les bords politiques et de toutes opinions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.