Election triomphale pour Vladimir Poutine

Election triomphale pour Vladimir Poutine

L’élection présidentielle du 18 mars 2018 a eu un air de plébiscite pour Vladimir Poutine. Au pouvoir depuis dix-neuf ans (comme président et Premier ministre), le locataire du Kremlin vient de signer un nouveau bail de six années grâce à sa large victoire (76,67 % des suffrages). L’opposition se partage le dernier quart des bulletins dans une élection qui enregistre une baisse historique du parti communiste et l’échec cuisant de Ksenia Sobtchak.

Le raz de marée Poutine a bien eu lieu et a même dépassé le précédent succès électoral de 2012 avec 76,67 % des suffrages exprimés (soit près de 13 points de plus qu’en 2012). Le succès promis a même été complet puisque le taux de participation est de 67,4 % contre 65 % il y a six ans. Le Kremlin ne changera donc pas de locataire et l’opposition semble plus que jamais faible face à un rouleau compresseur nommé Poutine. La seconde place revient au communiste Pavel Groudinine (11,79 %), suivi de l’ultranationaliste Vladimir Jirinovski. Curiosité médiatique de cette campagne électorale, Ksenia Sobtchak n’a recueilli que 1,67 % des suffrages.

 

L’opposition dénonce un scrutin truqué dont les résultats étaient joués d’avance. Plusieurs vidéos montrent des bourrages d’urnes dans certains bureaux de vote et des observateurs auraient été malmenés au Daghestan. Pavel Groudinine a lui aussi dénoncé cette élection qu’il considère comme « la plus sale » de ces dernières années.

 

Toutefois, Vladimir Poutine a remporté son pari et les chancelleries s’interrogent quant aux futures actions qui seront entreprises par l’indéboulonnable maître du Kremlin. Si d’aucun souhaite un apaisement des tensions, l’affrontement avec l’Occident est craint de beaucoup. Un possible remaniement gouvernemental devrait donner quelques pistes de réflexion. Inconnu d’une presse européenne peu curieuse de la politique russe, Sergueï Sobianine, actuel maire de Moscou, pourrait être l’un des grands gagnants d’un changement d’équipe gouvernementale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.