Irlande : une semaine de crimes violents

Irlande : une semaine de crimes violents

Après une semaine de crimes violents, Leo Varadkar affirme que l’Irlande est un pays sûr.

Une semaine de crimes violents

Une série de crimes survenus la semaine dernière vient perturber la campagne électorale
en cours dans le pays. Un jeune homme de 17 ans a été assassiné et son corps
démembré a été dispersé dans différents endroits de Dublin. Un autre étudiant a été
poignardé au cours d’une soirée dans la ville de Cork et deux autres personnes ont été
blessées lors d’une fusillade à la sortie d’un pub à Co Clare, samedi matin.
Le leader du parti d’opposition, Michael Martin, a déclaré que le gouvernement perdait le
contrôle du crime dans le pays.

La réponse du gouvernement en place

Leo Varadkar a répondu que l’Irlande était un pays sûr en comparaison des taux de
criminalités des autres pays d’Europe. Il a également affirmé que la politique de lutte
contre la pauvreté menée depuis cinq ans avait porté ses fruits et que ces épisodes de
violences n’avaient pas aggravé la violence dans son ensemble.

Il a souhaité rassurer le peuple d’Irlande sur la capacité du gouvernement de se charger de
ces cas, comme avec la violence des gangs, les années précédentes. Les forces de
l’ordre seront, selon lui, dotées de moyens exceptionnels.

Cependant, selon Leo Varadkar, il sera impossible d’éradiquer le crime dans le pays, et
cela quel que soit le parti au pouvoir aux prochaines élections : «Malheureusement, nous
ne seront jamais dans la situation où il n’y aura aucun meurtre ou crime violent dans notre
société. En 2007, il y a eu 70 à 80 meurtres. Je ne peux pas dire le chiffre exact pour
l’année dernière, mais il était au moins divisé par deux».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.