Attaque chimique en Syrie : des experts envoyés en Turquie pour rencontrer des victimes

Attaque chimique en Syrie : des experts envoyés en Turquie pour rencontrer des victimes

En vue de récolter des témoignages sur l’attaque chimique qui a eu lieu en Syrie, dans le village de Khan Cheikhoune, des experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) ont été envoyés en Turquie.

Ces experts OIAC auront ainsi pour mission d’enquêter en Turquie, auprès des rescapés de cette attaque commise en Syrie voisine le 4 avril dernier.

Selon les déclarations de l’organisation, qui siège à La Haye, aux Pays-Bas, la mission visera à l’interview de survivants de cette attaque et la récolte d’échantillons. Les conclusions de l’enquête seront transmises, dans un délai de trois à quatre semaines, à une mission menée conjointement par l’OIAC avec les Nations unies en vue de déterminer à qui reviendra la responsabilité de cette attaque chimique.

Gaz sarin, chlore et gaz moutarde

Pour l’heure, des enquêteurs ont conclu qu’il s’agissait d’une attaque au gaz sarin, au chlore et au gaz moutarde. Le régime syrien, désigné comme responsable de ce bombardement, nie toute utilisation d’armes chimiques.

Un veto a été opposé par la Russie lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, bloquant une résolution qui condamnait cette attaque et exigeait au régime syrien de coopérer à l’enquête internationale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.