Lutte contre l’extrémisme religieux : Vladimir Poutine réaffirme son soutien au pouvoir tadjik

Lutte contre l’extrémisme religieux : Vladimir Poutine réaffirme son soutien au pouvoir tadjik

En visite au Tadjikistan, ce lundi 14 septembre, pour un sommet de sécurité de la structure regroupant d’ex-républiques soviétiques, Vladimir Poutine a réaffirmé son soutien au président tadjik dans sa lutte contre la montée de l’extrémisme religieux.

Ce sommet fait suite fait suite à l’attaque au début du mois de plusieurs postes de police tadjiks par des groupes armés. Pour l’heure, les autorités tadjikes soupçonnent l‘ancien vice-ministre de la Défense, Abdoulkhalim Nazarzoda, d’avoir organisé les attaques, notamment celles dans la capitale Douchanbe.

Le bilan officiel fait état de neuf morts parmi les forces de l’ordre et 13 parmi les agresseurs. Le ministre était membre du Parti de la renaissance islamique du Tadjikistan, un mouvement récemment interdit par le gouvernement de ce pays d’Asie Centrale.

Le président russe Vladimir Poutine a qualifié ces événements de « tentative de déstabilisation », en apportant son soutien au leader tadjik Emomali Rakhmon, au pouvoir depuis plus de 20 ans.

En mai dernier, c’est l’ancien patron des forces spéciales de la police, le colonel Goulmourod Khalimov, qui avait, via une vidéo difusée sur internet, déclaré avoir rejoint les rangs de l’Etat islamique.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.