Angela Merkel rempile pour un quatrième mandat

Angela Merkel rempile pour un quatrième mandat

Fin du suspens après près de six mois d’attente et de négociations. Le Parlement allemand a enfin tranché par un vote qui valide une majorité à la coalition CDU/CSU-SPD. Cette victoire propulse Angela Merkel à la tête d’un nouveau Gouvernement, mais sa situation reste très compliquée et certains analystes estiment qu’il lui sera difficile de maintenir à flots une coalition aux intérêts peu communs.

Prendre le pouvoir est une chose. S’y maintenir en est une autre. La chancelière Merkel l’a pris en 2005 et a réussi le tour de force de le conserver malgré l’érosion bien naturelle du temps. Son dernier succès est donc sa reconduction à la tête du Gouvernement après près de six mois de négociations. Des discussions qui ont eu des impacts importants dans chacun des partis. Martin Schulz a dû se mettre en retrait tandis qu’Angela Merkel a pu sentir le vent de la contestation sur son parti jusque-là fidèle. 

Merkel entame donc un quatrième mandat – certainement le plus difficile – qui n’a pas su séduire une petite frange des parlementaires membres de la coalition majoritaire. Alors qu’elle pensait recueillir 399 voix, seuls 364 députés lui ont accordé leur confiance dans un vote à bulletin secret. Après ce flottement peu commun en Allemagne, la nouvelle équipe est attendue au tournant.

Pourtant les premières difficultés s’annoncent d’ores et déjà car aucun programme clair n’a pu émerger et le gouvernement ne semble pas prêt à affronter collectivement les difficultés qui vont le secouer au cours des prochaines semaines. Si un séminaire gouvernemental permettra de donner prochainement la feuille de route à chacun des ministres, l’absence d’un agenda clair a été souligné par bon nombre de commentateurs. La présente coalition ne montre pas des gages de solidité et les Allemands pourraient être appelés une fois encore à s’exprimer dans les urnes si le bilan de mi-parcours révélait une impossibilité à gouverner ensemble malgré la menace que fait peser l’extrême droite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.