Russie : le marché automobile confirme sa reprise

Russie : le marché automobile confirme sa reprise

En Russie, la reprise du marché automobile se confirme en avril, après quatre années de crise. Selon les données publiées par la fédération des constructeurs, le rebond est de 6,9% en avril, une reprise jugée toutefois « fragile ».

Premier trimestre de hausse en plus de quatre ans

Le mois dernier, les immatriculations de véhicules légers et utilitaires neufs ont progressé pour atteindre un total de 129.476 unités, selon un communiqué de l’Association of European Businesses (AEB). Au moins de mars, la progression annuelle avait été de 9%, soit la troisième hausse consécutive depuis le début de l’année, soit le premier trimestre de hausse en plus de quatre années pour le marché russe.

Joerg Schreiber, président du comité automobile de l’AEB, précise dans le communiqué que cette reprise s’avère toutefois fragile, même si les ventes d’avril représentent un « nouveau pas effectué dans la bonne direction. »

Le marché russe avait été une cible de choix pour de nombreux constructeurs automobiles, qui avait investi en masse en période de croissance. Mais ce dernier a particulièrement été affecté par la crise causée par la chute des cours de l’or noir et les sanctions économiques décidées à l’encontre de la Russie en raison de l’annexion de la Crimée et son rôle dans le conflit en Ukraine.

Cette reprise de l’automobile intervient toutefois au meilleur moment en Russie, alors que l’économie du pays a retrouvé le chemin de la croissance après deux années d’effondrement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.