Poutine ordonne le paiement de 77 000 euros aux familles de la garde nationale décédés en Ukraine

Poutine ordonne le paiement de 77 000 euros aux familles de la garde nationale décédés en Ukraine

Le président Vladimir Poutine a signé le 6 juin un décret ordonnant le paiement de 5 millions de roubles (77 000 euros) aux familles des membres de la Garde nationale russe décédés en Ukraine et en Syrie.

Le décret équivalait à la reconnaissance officielle que des membres de la garde, connue sous le nom de Rosgvardia, font partie des victimes de la guerre en Ukraine que la Russie décrit comme une opération militaire spéciale.

La force, qui répond directement à Poutine, a été créée en 2016 pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé, et a été utilisée au niveau national pour réprimer les manifestations antigouvernementales pacifiques.

Les analystes occidentaux ont interprété son déploiement dès les premiers stades de la guerre en Ukraine comme un signe de confiance mal placée dans le fait que la Russie s’emparerait rapidement des grandes villes, dont la capitale Kiev, où Rosgvardia pourrait alors être utilisée pour maintenir l’ordre.

En fait, les forces russes ont été repoussées à la fois de Kiev et de la deuxième ville d’Ukraine, Kharkiv, et se concentrent désormais sur de violents combats dans la région orientale du Donbass.

Poutine avait déjà annoncé des programmes d’indemnisation pour les familles des soldats morts et blessés. La Russie n’a pas mis à jour ses chiffres depuis le 25 mars, date à laquelle elle a déclaré que 1 351 militaires avaient été tués et 3 825 blessés. Selon l’Ukraine et les gouvernements occidentaux  son bilan serait dorénavant beaucoup plus élevé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.