La Banque eurasienne de développement investira 1,2 milliard de dollars dans ses membres en 2021

La Banque eurasienne de développement investira 1,2 milliard de dollars dans ses membres en 2021

La Banque eurasienne de développement (BED) prévoit d’investir 1,2 milliard de dollars dans les économies de ses membres cette année, principalement en Russie et au Kazakhstan, et envisage d’emprunter environ 1 milliard de dollars l’année prochaine, comme en 2021, a déclaré le président de son conseil d’administration.

Détenue majoritairement par la Russie et le Kazakhstan et également présente en Biélorussie, en Arménie, au Kirghizistan et au Tadjikistan, la BED réalise des financements de projets dans des projets d’infrastructure et industriels ainsi que dans les domaines des transports et de l’énergie.

Le président de la BED, Nikolai Podguzov, a déclaré que la stratégie de la banque pour 2022-2026 envisage d’investir au moins 500 millions de dollars dans des projets en Arménie, au Kirghizistan et au Tadjikistan, en plus de l’argent que le Fonds eurasien pour la stabilisation et le développement (FESD) pourrait fournir.

Le FESD est conçu pour fournir un soutien budgétaire et de lutte contre les crises à ses États membres et, de cette manière, il est similaire au Fonds monétaire international, a déclaré Nikolai Podguzov.

Créé en 2009, le FESD s’élève à 8,513 milliards de dollars. La Russie est le principal contributeur au fonds avec 7,5 milliards de dollars, suivie du Kazakhstan avec 1 milliard de dollars et d’autres États membres avec des contributions plus modestes.

Des disparités selon les pays membres

En 2020, le FESD a donné à la Biélorussie 500 millions de dollars, 100 millions de dollars au Kirghizistan et 50 millions de dollars au Tadjikistan pour contrer l’impact de la pandémie de COVID-19.

La BED élargira bientôt le nombre de ses membres en incluant l’Ouzbékistan, a déclaré Nikolai Podguzov, une décision qui pourrait être finalisée l’année prochaine.

Parlant de rebond économique après une forte contraction en 2020 en raison du COVID-19, Nikolai Podguzov a déclaré que les économies de la Russie et du Kazakhstan ont retrouvé leurs niveaux d’avant la crise au deuxième trimestre.

Tous les États, y compris les membres des banques, ont canalisé des ressources très importantes pour soutenir leurs économies“, a déclaré Nikolai Podguzov.

Mais tous les membres de la banque ne se sont pas complètement rétablis.

La croissance de la reprise n’est pas encore terminée, mais elle est déjà en déclin. L’Arménie et le Kirghizistan n’ont pas encore atteint le niveau de développement d’avant la pandémie“, a conclu Nikolai Podguzov.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.