Un été désastreux pour le tourisme en Turquie

Un été désastreux pour le tourisme en Turquie

L’attentat de l’aéroport d’Istanbul ce mercredi aurait fait 41 victimes, selon le dernier bilan. Le secteur du tourisme va certainement payer les conséquences de cette nouvelle attaque effroyable portée à la société turque.

Economiquement, ce nouvel attentat arrive au plus mauvais moment pour la Turquie, destination généralement très prisée par les touristes qui choisissent leur séjour au dernier moment.

Le dernier espoir de sauver une année noire envolé

Pour René-Marc Chikli, président du syndicat des tours opérateurs, le pays attendait d’ailleurs beaucoup de ces voyageurs afin de sauver une année touristique jugée pour le moment comme un fiasco.

Lorsque les agences de voyages et tours opérateurs hexagonaux reçoivent des coups de fils, l’inquiétude est désormais au bout du fil de la part des touristes.

D’ailleurs, les agents de voyages ne se font pas d’illusion : il n’y aura plus de ventes de voyages à destination de la Turquie cet été, même pour Istanbul ou les villes balnéaires type Antalya, fini.

Alors que la fréquentation avait déjà chuté de près de 77%, ce nouveau drame va faire de juillet un mois désastreux, affirme M. Chikli, concernant août, le président du syndicat des tours opérateurs estime qu’il restait encore un dernier espoir, qui vient certainement de s’envoler.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.