Le typhon Goni touche les Philippines

Le typhon Goni touche les Philippines

Quatre morts, des pannes de courant, de nombreuses inondations et 350000 personnes évacuées.

Un bilan catastrophique

Le typhon Goni a tué quatre personnes aux Philippines à la site de vents extrêmement violents et de la destruction de nombreuses infrastructures. Plus de 350000 personnes ont été évacuées sur son passage, dont la capitale, Manille, où le principal aéroport international a été fermé.

La région du Bicol a été fortement touchée et endeuillée, avec les 4 morts qui y ont été reportés. Des rivières ont débordé de leurs lits et ont submergé plusieurs villages de la région. Dans de nombreuses autres régions, des torrents de boue volcanique ainsi que des coupures d’électricité et des services de communication ont été reportés.

Entre 19 et 31 millions de personnes vont être affectées par le passage du typhon. Les orages ont éclaté avec des vents pouvant atteindre 215 km/h et des pics à 290 km/h. Les vents ont soufflé vers l’ouest, c’est-à-dire vers les régions les plus densément peuplées, donc Manille.

Des dizaines de milliers de personnes déplacées

Dans les prochaines 12 heures, des vents catastrophiques et des pluies torrentielles vont s’abattre sur la région, selon l’agence nationale de météo. Catanduanes et quatre autres régions vont être touchées en premier, dont Albay, où des dizaines de milliers de personnes ont été mises à l’abri, en particulier celles vivant auprès du volcan Mayon, en activité. Des glissements de terrain et des coulées de boue sont à prévoir.

Goni rappelle un autre des plus dangereux typhons qui aient touché le pays, le typhon Haiyan qui avait fait 7300 morts et disparus en 2013. Le pays est touché par une vingtaine de typhons et d’orages chaque année et se situe dans une région sismique dangereuse du Pacifique où les éruptions volcaniques et les tremblements de terre sont nombreux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.