Un arc-en-ciel de joie à Taïwan

Un arc-en-ciel de joie à Taïwan

La marche des fiertés LGTBQI+ célèbre aussi le succès national contre la pandémie.

Une stratégie gagnante contre l’épidémie

Le 31 octobre 2020, environ 130000 personnes ont marché pour la Taipei Pride, selon les organisateurs. Ce jour-là, Taïwan comptabilisait son 202e jour sans un seul cas de transmission de la Cocid-19 et cela est venu colorer un peu plus la célébration de la communauté LGTBQI+.

Taïwan, une démocratie de 24 millions d’habitants, dangereusement proche de la Chine où le virus a commencé à se propager, a réussi à se débarrasser des transmissions intérieures et n’a enregistré seulement 550 cas, essentiellement importés. 7 morts ont été à déplorer.

Quand les autorités taïwanaises ont été averties d’une épidémie de pneumonie étrange à Wuhan, elles ont agi immédiatement, en mobilisant les connaissances épidémiologiques accumulées lors de l’épidémie du Sars en 2004. De multiples mesures ont été prises immédiatement, dont le contrôle strict des frontières et la mise en quarantaine des personnes entrant sur le territoire.

Une société transformée mais résiliente

Le gouvernement a également stoppé l’exportation de masques et les a rationné en les réservant aux habitants pendant que la production massive était relancée. De nouvelles technologies ont été inventées et mise au service du contrôle de l’épidémie, créant un véritable “bouclier digital”.

La société taïwanaise a été malgré tout été transformée par l’épidémie. Comme dans de nombreux pays dépendants des achats des autres pays, l’économie nationale a souffert. Les habitudes d’achat traditionnelles, comme les marchés de nuit, par exemple, ont été profondément transformées.

Lors de la parade des fiertés de Taipei, des sourires et des embrassades ont été échangés, et les milliers de marcheurs et marcheuses avaient bien conscience d’un privilège réservé à un bien petit nombre de personnes sur la planète.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.