Et le pays où l’on fume le moins au monde est… le Turkménistan

Et le pays où l’on fume le moins au monde est… le Turkménistan

D’habitude à la une en raison des frasques mégalomaniaques de son président Gourbangouly Berdymoukhamedov, autour duquel s’entretient un véritable culte de la personnalité au pays, le Turkménistan sait aussi faire parler de lui pour d’autres raisons, plus… médicales : c’est en effet le pays où l’on fume le moins, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Sur un peu plus de 5 millions d’habitants, ce pays d’Asie centrale ne répertorie que 416.000 fumeurs, soit 8% de sa population (contre 28,2% dans l’Hexagone). Une donnée pour le moins surprenante, et pourtant, c’est ce que démontre le dernier rapport de l’OMS. Le Turkménistan est donc le pays qui détient la proportion de fumeurs la plus faible au monde.

Cette statistique résulterait de la combinaison d’une législation particulièrement stricte et de mesures encadrées par la Convention-cadre de l’OMS, dont est signataire l’ex république soviétique. Le Turkménistan a été l’un des premiers pays à se munir d’une législation répressive à l’encontre du tabagisme, interdisant de fumer dans les lieux publics dès les années 2000.

La question du prix contribue également à ce record : un paquet de cigarettes coûte l’équivalent de 16 à 40 litres d’essence.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.