Zelensky, un comique bientôt président de l’Ukraine ?

Zelensky, un comique bientôt président de l’Ukraine ?

Le premier tour de l’élection présidentielle ukrainienne a accouché d’un résultat logique, mais ô combien inattendu il y a encore quelques mois de cela. Le comédien Volodymyr Zelensky est arrivé largement en tête du premier tour. Il affrontera le président sortant Pedro Porochenko au second tour. Très critiqué, Porochenko a survécu de justesse au premier tour, mais la marche semble trop haute pour l’oligarque qui n’a pas su redresser le pays ni même entamer le vaste chantier de la lutte contre la corruption. Un thème qui devrait faire gagner le novice Zelensky le 21 avril prochain.

L’Ukraine connaît des années bien difficiles et face à l’incapacité des politiques professionnels et des oligarques très influents qui les soutiennent à redresser le pays, les Ukrainiens n’ont pas hésité à essayer une autre voie à l’occasion du premier tour de la présidentielle 2019. C’est un inconnu en politique, Volodymyr Zelensky, qui est arrivé en tête avec 30,2 % des suffrages. Un inconnu qui est pourtant l’un des visages les plus reconnaissables dans le pays, puisqu’il est un comédien très apprécié. Son fonds de commerce n’est autre que les parodies des politiciens ukrainiens. Une matière presque inépuisable dans un pays où les alliances improbables, trahisons, scandales et corruption constituent le quotidien des politiques.

Zelensky est arrivé largement en tête devant le président sortant Petro Porochenko seulement crédité de 16,7 % des suffrages. L’ancienne Première ministre et égérie de la révolution de Maïdan, Youlia Timochenko, échoue à la troisième place avec 13,1 % des voix. Un résultat qu’elle a contesté dès la publication des premiers résultats partiels en affirmant que des « manipulations » l’avaient empêché de ravir la seconde place au président Porochenko. Ce dernier a déclaré que ce résultat décevant était une « dure leçon ». Il a tenu à remercier les électeurs qui ont « soutenu l’orientation vers l’Otan, l’Union européenne et une indépendance définitive vis-à-vis de la Russie ». Une position dont les fondations ne sont guère solides au regard du bilan présidentiel.

Le pays a sombré dans la guerre, les relations avec l’Union européenne n’ont que très peu avancé et le président Porochenko a refusé de prendre à bras le corps le fléau qu’est la corruption. Dégoûté par l’offre politique classique, les Ukrainiens ont donc misé sur un comique qui prend les traits du président ukrainien dans un show diffusé depuis quatre ans. Si le programme politique de Zelensky reste peu clair, sa volonté de lutter contre la corruption suffit à lui attirer le vote de nombreux électeurs. Zelensky est très bien parti pour remporter le second tour qui aura lieu le 21 avril, mais ce dernier a tenu à rappeler que ce n’est « ce n’est qu’un premier pas vers une large victoire. Ce n’est que le début, nous ne nous relâchons pas ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.