Ingérence russe dans les élections américaines : les auditions démarrent outre-Atlantique

Ingérence russe dans les élections américaines : les auditions démarrent outre-Atlantique

Les leaders américains du camp républicain et démocrate membres d’un comité d’enquête du Sénat travaillant actuellement sur l’ingérence de Moscou dans les élections nationales outre-Atlantique ont promis d’analyser en profondeur tous les éléments qui sont et seront à leur disposition dans cette affaire.

Enquête approfondie

Richard Burr, président du Comité du renseignement du Sénat a ainsi annoncé qu’il n’hésiterait pas à découvrir la vérité dans ce dossier. Il a indiqué à propos des liens supposés exister entre Trump et l’ingérence de la Russie que le défi de la commission d’enquête est de répondre aux citoyens américains sur cette question.

L’audience du Sénat a démarré ce jeudi 30 mars. Jared Kushner, le beau-fils de l’actuel président américain devrait normalement comparaître la semaine prochaine.

Mark Warner, un responsable démocrate, a de son côté expliqué qu’il n’existait pas moins de 1000 faux sites d’informations en Russie.

Selon lui, la session de jeudi était censée examiné la manière dont Moscou aurait utilisé la technologie en vue de répandre des fausses informations sur le sol américain, en incluant notamment les éventuels moyens qui auraient pu transmettre de fausses informations aux électeurs des États du Wisconsin, Michigan et de Pennsylvanie.

M. Warner a ajouté que le domaine du cyber était récent et que ce dernier pouvait représenter une importante menace pour la démocratie d’un pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.