Belgrade : ça sent le sapin pour les comptes publics

Belgrade : ça sent le sapin pour les comptes publics

Belgrade passera les fêtes avec une polémique dont se seraient bien passés les édiles de la capitale serbe. Au cœur de la polémique, un sapin haut de 18 mètres dont la grosse facture a été dévoilée par le site d’investigation « Pistalijka.rd ». 83 000 euros pour un grand cône en plastique et 200 boules… Les habitants sont choqués et une enquête a été lancée par la justice pour faire toute la lumière sur un contrat aux contours surprenants.

Les décorations de Noël fleurissent dans biens des capitales, mais certaines factures constituent un bien mauvais cadeau pour les habitants qui voient leurs impôts passer dans des dépenses somptuaires. Ainsi, les Belgradois ont eu la mauvaise surprise de voir un sapin de Noël en plastique trôner au milieu de la ville pour la modique somme de 83 000 euros. La somme a été révélée par un site Internet et n’a pas manqué de choquer des habitants peu habitués à de tels contrats.

Le maire de Belgrade s’est déclaré surpris du montant et a annoncé que le contrat qui liait la mairie avec l’entreprise avait été dénoncé. L’opposition a invité les Belgradois à laisser leurs listes de cadeaux au pied de ce sapin très coûteux et le contenu des lettres exprime bien leur colère.

De son côté, la justice a ouvert une enquête afin d’évaluer la légalité d’un contrat par ailleurs signé trois jours après l’installation d’un sapin qui n’a pas fini de faire du bruit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.