L’Irlande dit ‘Yes’ à l’avortement

L’Irlande dit ‘Yes’ à l’avortement

C’est une consultation historique qui a débouché sur un ‘oui’ massif en faveur de l’avortement. 66,4 % des votants ont approuvé le droit à l’avortement en Irlande pour les femmes. Une avancée sociétale dans un pays qui avait pour paradoxe d’ouvrir le mariage aux personnes du même sexe, mais qui interdisait jusqu’à samedi aux femmes d’avorter.  

Le referendum ne serait-il pas de nouveau un outil apprécié des gouvernants ? Le referendum irlandais sur le droit à l’avortement pourrait redonner ses lettres de noblesse à un mode de consultation qui fait désormais peur à de nombreux pays européens. L’Irlande donne l’exemple avec une participation forte de 64 % qui a vu 66,4 % de votants s’exprimer en faveur du droit à l’avortement.

La même question avait été posée aux Irlandais en 1983 et le droit à l’avortement avait été rejeté par une majorité d’électeurs. L’évolution est donc significative et le Premier ministre a fait part de son contentement vis-à-vis de cette « révolution tranquille ». Le chef du Gouvernement a par ailleurs assuré que l’Irlande « reste la même que la semaine dernière. Simplement elle est plus tolérante, plus ouverte, et plus respectueuse ».

Les rues de Dublin se sont emplies d’une foule en liesses à l’annonce des résultats définitifs. Le droit à l’avortement succède à une autre avancée sociétale adoptée en 2015 : le droit au mariage pour les personnes du même sexe.

Laisser un commentaire