Franco et son corps divisent toujours l’Espagne

Franco et son corps divisent toujours l’Espagne

L’après-dictature n’est pas un long fleuve tranquille malgré les années qui passent. L’Espagne en est un exemple frappant avec le débat tendu qui oppose le gouvernement socialiste aux partisans de Franco. Ce dernier est enterré près de Madrid dans le Mausolée du Valle de Caidos, mais l’actuel exécutif souhaite exhumer le corps pour l’enterrer dans un lieu moins polémique et symbolique.

Quelle est la place qui revient à Franco dans l’héritage politique de l’Espagne ? Cette question presque insolvable tend toutefois à trouver une réponse avec la volonté du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, d’exhumer le corps du Caudillo. Ce dernier repose depuis 1975 dans l’imposant Mausolée du Valle de Caidos situé à une cinquantaine de kilomètres au nord de Madrid. Un écrin voulu par Franco lui-même et achevé dès 1959.

Ce mausolée a ceci de particulier qu’il accueille les corps de plusieurs milliers d’Espagnols tombés au cours de la guerre civile qui a opposé les partisans de Franco aux Républicains. Plus d’un millier d’entre eux reposent aujourd’hui en ce lieu construit par des prisonniers républicains. Un lieu où victimes et bourreaux sont mélangés en raison de la volonté franquiste de parachever la « réconciliation » de tout un pays.

Or, depuis la disparition de Franco, de nombreuses voix se sont élevés pour mettre un terme à un recueillement sur la tombe de celui qui a dirigé l’Espagne d’une main de fer entre 1939 et 1975. Une partie de la droite et l’extrême droite se sont toujours montrées défavorables à tout changement en la matière et la gauche a entrepris plusieurs initiatives sans résultat au cours de ces dernières années. Pedro Sanchez souhaite agir vite et ne pas laisser la polémique s’installer plus encore.

Un décret a été pris et le gouvernement s’est engagé à trouver une nouvelle sépulture « digne » dans un délai de 30 jours si la famille de l’ancien chef d’Etat n’indique aucun lieu pour accueillir la dépouille. Une famille fermement attachée au respect de Franco de demeurer éternellement dans la Valle de Caidos. La place de Franco y est plus que jamais incertaine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.