L’ONU demande à la Russie de mieux gérer ses problèmes de racisme

L’ONU demande à la Russie de mieux gérer ses problèmes de racisme

La Coupe du monde de football 2018 approchant à grandes enjambées, le comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD) se dit préoccupé par la xénophobie qui reste ancrée dans les travées des stades russes.

Racisme dans les stades russes

Malgré cela, le CERD note que la création d’une agence fédérale chargée des nationalités est un point positif, tout comme le développement d’une politique d’État sur le sujet.

Néanmoins, le CERD espère que Moscou approfondisse les articles du code pénal russe concernant les « organisations extrémistes » et « agents de l’étranger ». Le comité des Nations unies regrette également la persistance de préjugés raciaux au sein des forces de l’ordre, souvent traduits par des contrôles et arrestations au faciès.

Par ailleurs, alors que la Coupe du monde de football aura lieu en 2018 dans le pays, le CERD reste alarmé quant aux idées, paroles et chants discriminatoires qui peuvent surgir dans les travées des stades russes, notamment dans le milieu des supporteurs russes, qui glorifient la haine des minorités ethniques et des homosexuels.

Laisser un commentaire