La Roumanie essaye tant bien que mal de mettre en œuvre les projets européens de développement

La Roumanie essaye tant bien que mal de mettre en œuvre les projets européens de développement

Sevil Shhaideh, ministre roumaine du Développement régional, a déploré auprès des maires du pays l’absence de fonds suffisants en vue du cofinancement des projets européens, alors que la Roumanie tente de maintenir son déficit en dessous des 3%.

La ministre a ainsi affirmé avoir proposé un projet de loi dans l’optique de recevoir un financement du Trésor public, précisant toutefois que le plafond de prêts au niveau national avait été atteint pour l’année 2017. Mme Shhaideh s’exprimait dans le cadre d’une rencontre organisée entre plusieurs maires et des membres du gouvernement.

Robert Negoiţă, président de l’association des maires du pays a interpellé la ministre en demandant comment les maires pouvaient procéder à la réalisation des projets européens sans recevoir une aide financière.

Examen du Trésor

Néanmoins, une garantie a été apportée par le ministre roumain des Finances, Viorel Ştefan. Ce dernier a certifié que la situation était actuellement soumise à l’examen du Trésor public, indiquant être optimiste quant à ce dossier.

Laisser un commentaire