Ratko Mladic condamné à la prison à perpétuité

Ratko Mladic condamné à la prison à perpétuité

Surnommé le « boucher des Balkans », Ratko Mladic restera donc en prison jusqu’à la fin de ses jours. Condamné à la prison à perpétuité, l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie a été déclaré coupable de génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre. Le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie a rendu son dernier jugement et fermera définitivement ses portes le 31 décembre 2017 après plus de vingt ans de travail.

C’est donc sur une lourde condamnation que le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) clôt vingt-cinq années de travail pour faire la lumière sur les crimes perpétrés en ex-Yougoslavie. Ratko Mladic, chef militaire serbe responsable de la Bosnie, il a été reconnu coupable, hier à La Haye, de génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre. Grand ordonnateur du massacre de Srebrenica qui a causé la mort de 7 000 personnes en 1995, Mladic est l’une des figures les plus connues d’une guerre qui aura fait plus de 100 000 morts et déplacé 2,2 millions de personnes.

Depuis sa première séance en 1995, le TPIY a mis 161 personnes en accusation pour des actes survenus entre 1991 et 2001. Lors de sa création en 1993 par l’ONU, ce tribunal spécial comptait juger toutes les personnes accusées à l’horizon 2008, mais des problèmes de santé de certains détenus et la chasse à l’homme qui aura duré plus de dix ans pour que plusieurs accusés soient finalement envoyés devant les juges aura beaucoup ralenti le travail d’un tribunal voué à l’origine à être un modèle pour d’autres cours spéciales. 83 personnes ont été condamnées et Ratko Mladic aura donc été le prévenu le plus lourdement sanctionné pour des crimes qui hantent encore l’ex-Yougoslavie et la justice pénale internationale.

Laisser un commentaire