Démolition des monuments soviétiques : Moscou et Jérusalem s’apprêtent à condamner Varsovie

Démolition des monuments soviétiques : Moscou et Jérusalem s’apprêtent à condamner Varsovie

La décision du gouvernement polonais de démolir les monuments soviétiques ne passe pas en Russie et en Israël. Les parlements des deux pays ont annoncé qu’ils s’adresseront prochainement officiellement aux parlementaires européens pour condamner l’initiative.

La Pologne souhaite raser des monuments aux morts soviétiques

La Douma d’État et la Knesset (parlements russe et israélien) ont annoncé qu’ils allaient appeler les parlementaires des pays européens afin de condamner la décision des autorités polonaises de démolir les monuments aux soldats soviétiques morts lors de la libération du pays des troupes nazies durant la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cette nouvelle décision représente une « insulte à la mémoire des soldats qui ont péri lors de libération de l’Europe » des troupes nazies, ainsi qu’envers les victimes de la Shoah, indiquent des parlementaires russes.

L’un d’entre eux, Leonid Sloutski, a déclaré qu’un examen urgent avait été émis à la Knesset, il constitue une procédure extraordinaire en Israël.

Le président de la Douma Viatcheslav Volodine estime pour sa part qu’un tel acte est inadmissible et contribue à fausser la mémoire historique, rappelant qu’Israël connaît comme nulle autre le poids des efforts des soldats soviétiques dans la libération des survivants de la Shoah.

Moscou devrait mettre en place des mesures de rétorsion à l’encontre de Varsovie.

Laisser un commentaire