SDF : la France en pleine dénégation de la réalité ?

SDF : la France en pleine dénégation de la réalité ?

Le nombre de sans domicile fixe dans la capitale française fait débat depuis plusieurs semaines. Alors que l’été dernier, le nouveau président de la République avait promis que plus personne ne dormirait dans la rue avant la fin de l’année 2017, le Secrétaire d’Etat en charge du Logement a cru bon déclarer début février qu’ils n’étaient plus que 50 hommes isolés à dormir dans la rue. La réalité est tout autre puisqu’un recensement organisé par la mairie de Paris dénombre près de 3 000 SDF.

Aucun pays n’aime afficher ses échecs et voir la pauvreté dans les rues de « la plus belle ville du monde » va à l’encontre de l’image idyllique couramment transmise. Pourtant, la réalité montre que devant les superbes façades parisiennes, les sans domicile fixe sont nombreux. Un recensement réalisé par la mairie de Paris ce 21 février donne une idée de l’ampleur de la situation. 2 952 SDF ont été recensés au cours de la « Nuit de la solidarité ».

La ville de Paris précise qu’il s’agit d’un « chiffre plancher » qui est « en dessous de la réalité ». « Pour appliquer une méthodologie la plus rigoureuse possible, nous n’avons compté que les personnes que nous avons vues : cela exclut les sans-abri qui pouvaient se trouver dans des buissons, des parcs et des jardins ou ceux qui étaient dans des tentes fermées, des halls d’immeuble ou installés dans des zones exclues comme le périphérique ou certains chantiers trop dangereux ».

A ces milliers de SDF s’ajoutent les presque 700 qui sont actuellement accueillis dans des centres d’hébergement d’urgence. Autant dire qu’Emmanuel Macron a cru que des paroles incantatoires pouvaient sortir de la misère des milliers de SDF. Il est donc grand temps de se retrousser les manches et de trouver des solutions au lieu d’essayer de travestir la réalité comme l’a fait il y a quelques semaines le Secrétaire d’Etat en charge du Logement.

Laisser un commentaire