Syrie : Ankara appelle au renvoi d’un émissaire américain

Syrie : Ankara appelle au renvoi d’un émissaire américain

Le chef de la diplomatie turque Malvüt Cavusoglu a mis en cause le soutien de Brett McGurk aux milices kurdes syriennes ainsi qu’aux séparatistes kurdes du PKK.

Le ministre des affaires étrangères turc a ainsi annoncé ce jeudi 18 mai lors d’un entretien diffusé sur la chaîne privée NTV qu’il souhaitait que Brett McGurk, l’envoyé spécial des Etats-Unis auprès de la coalition internationale en Syrie et en Irak, soit renvoyé et remplacé.

Mevlüt Cavusoglu pointe du doigt le soutien de l’envoyé spécial aux milices kurdes syriennes et aux séparatistes kurdes du PKK que le pouvoir turc considère en tant que groupes terroristes.

Rencontre Trump-Erdogan

Cette annonce intervient peu de temps après que la rencontre entre le président des Etats-Unis Donald Trump et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

Durant cette rencontre, les deux leaders ont notamment promis de renforcer le « partenariat stratégique » qui existe entre leurs deux nations, ainsi que les « relations exceptionnelles » qu’entretiennent Ankara et Washington.

Cette visite s’est déroulée alors que le contexte reste tendu entre les deux pays, à la suite de l’annonce de Washington la semaine dernière sur la future livraison d’armes aux YPG, les Unités de protection du peuple kurde.

La présidence turque avait notamment appelé la Maison-Banche à revenir « sans délai » sur sa décision.

Laisser un commentaire