Guerre froide entre Trump et… le Monténégro

Guerre froide entre Trump et… le Monténégro

Petit Etat des Balkans, le Monténégro peine à se faire une place sur la carte européenne. Pourtant, le pays a réussi à se faire distinguer par le président américain, mais pas de la meilleure des manières. Selon Donald Trump, « le Monténégro est un tout petit pays avec des gens très forts, très agressifs ». Des propos surprenants qui viennent s’ajouter à la longue liste des déclarations au vitriol du locataire de la Maison Blanche.

Interviewé sur la chaîne américaine Fox News, le président américain a une nouvelle fois défrayé la chronique et qualifiant le Monténégro de « tout petit pays avec des gens très forts, très agressifs ». Si nul ne peut contredire le président Trump sur la taille de ce petit Etat niché dans les Balkans, le reste de sa déclaration laisse songeur. Concernant la supposée agressivité de ses habitants, il va être difficile d’étayer ou de trouver des avis similaires à celui du président des Etats-Unis. Pourtant, Donald Trump n’hésite pas à dire que le Monténégro pourrait être à l’origine de la Troisième Guerre mondiale.

Ces propos ne sont pas passés inaperçus dans ce pays indépendant depuis 2006 et qui ne comprend que 660 000 habitants. Les autorités ont répondu que le Monténégro était « un État stabilisateur dans la région, le seul qui n’a pas été le théâtre de combats durant la désintégration de l’ex-Yougoslavie ». Un Etat qui a été « le premier à résister au fascisme ». Une manière de dire ce que les politiques monténégrins pensent de Trump ?

Quoi qu’il en soit, cette attaque inattendue est malvenue à l’encontre d’un pays qui a rejoint l’OTAN l’année dernière et qui aspire à devenir membre de l’Union européenne. Mais Trump a déclaré que l’UE était un « ennemi » des Etats-Unis. La boucle est peut-être bouclée, mais met clairement à mal une organisation comme l’OTAN.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.