TurkStream officiellement lancé

TurkStream officiellement lancé

Les leaders russe et turc ont conclu ce lundi 10 octobre à Istanbul une entente portant sur la construction d’un gazoduc estimé à 10 milliards de dollars.

Malgré un dialogue difficile sur la Syrie, les deux chefs d’Etat se sont entendus sur un sujet économique. Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan ont conclu ce lundi un accord au sujet du gazoduc baptisé TurkStream, censé permettre à la Russie de livrer du gaz à la Turquie et l’Europe sans passer par l’Ukraine.

Le projet avait été initié en 2014, en pleine crise ukrainienne, alors que le projet South Stream passant par la mer Noire avait été bloqué par Bruxelles.

15,75 milliards de m3 par an

L’entente conclue lundi prévoit deux lignes de gazoducs sous la Mer Noire, selon le PDG de Gazprom, Alexei Miller. La capacité de chacune de ces lignes est de 15,75 milliards de mètres cubes de gaz à l’année, a-t-il ajouté.

La signature de l’accord de réalisation par les ministres de l’Énergie de chaque pays est intervenue une poignée d’heures après le lancement du 23e Congrès mondial de l’Energie, organisé à Istanbul cette année ?

Le président russe effectuait sa première visite après la grave crise diplomatique entre son pays et la Turquie suite à la destruction par l’aviation turque d’un bombardier russe survolant une zone non-autorisée par Ankara en novembre 2015. Le bombardier effectuait une mission à la frontière syro-turque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.