L’Agate du combat de Pylos : vers une réécriture de l’histoire grecque ?

L’Agate du combat de Pylos : vers une réécriture de l’histoire grecque ?

Beaucoup a été dit et écrit sur la Grèce ancienne. Pourtant les chercheurs continuent d’explorer le sous-sol grec à la recherche de nouveaux éléments permettant de mieux comprendre l’origine de la civilisation européenne. Les fouilles dirigées par une équipe de l’université de Cincinnati dans la région de Pylos ont permis de découvrir un médaillon extraordinaire qui pourrait remettre en question les connaissances sur la culture grecque d’il y a 3 500 ans.

Déterré en 2015, un médaillon est en train de poser de sérieuses questions quant à notre connaissance de l’histoire de la Grèce ancienne. Trouvé dans le tombeau d’un riche guerrier, ce médaillon a révélé tout son intérêt une fois débarrassé d’une couche de calcaire qui s’était incrustée. Les chercheurs ont pu alors admiré une représentation d’un combat sur 3,6 centimètres. Une représentation extraordinaire, réalisée il y a 3 500 ans (à l’âge de bronze), dans la mesure où certains détails ne sont visibles qu’au microscope. La finition est remarquable et jamais égalée par aucune autre œuvre jusque là retrouvée et pourtant moins ancienne.

Cette découverte ouvre des champs d’études très intéressants comme les techniques utilisées à l’époque, les échanges entre les civilisations mycéenne et minoenne, l’influence de la Crète sur le développement de la Grèce. Toutes les réponses à ses questions pourraient bouleverser notre compréhension de l’histoire antique. Cela est d’autant plus remarquable que ce médaillon fait partie du millier d’artéfacts retrouvés dans cette riche tombe. Pierres précieuses, colliers, coupes, armes, ont été récupérés dans un très bon état. Pourtant, le plus intéressant est finalement venu sous la forme d’un médaillon représentant un guerrier terrassant son ennemi d’un coup d’épée après avoir envoyé un premier adversaire dans l’autre monde.

Si ce monde n’est pas explorable par les chercheurs, celui dans lequel a été fabriqué cet objet s’ouvre un peu et devrait voir déferler des experts heureux d’approfondir mieux encore les fondements de la civilisation en Europe.

Laisser un commentaire