La police turque interpelle 42 personnes ayant des liens présumées avec l’EI ou le PKK

La police turque interpelle 42 personnes ayant des liens présumées avec l’EI ou le PKK

Pas moins de 42 personnes soupçonnées d’entretenir des liens avec les djihadistes de l’Etat islamique ou le Parti des travailleurs du Kurdistan ont été interpellées par les forces de l’ordre turques.

5 000 djihadistes arrêtés ces dernières années en Turquie

Ce vendredi 11 août, la police turque a procédé à l’arrestation de 42 personnes soupçonnées d’entretenir des liens avec le groupe djihadiste Etat islamique (EI) ou les séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), rapportent des sources proches des services de sécurité.

Ainsi, alors que vingt-deux sympathisants présumés du groupe terroriste ont été arrêtés dans la province d’Elazig (ouest), les présumés militants kurdes l’ont été dans la province d’Adana, dans la région méditerranéenne du pays, selon l’agence de presse Anatolie.

Les autorités turques précisent que plus de 5 000 djihadistes ont été interpellés ces dernières années sur le sol turc, tandis que 3 290 étrangers ont été expulsés vers leur pays d’origine. Durant la même période, pas moins de 38 000 personnes se sont vue refuser une autorisation d’entrer dans le pays.

Laisser un commentaire