Russie : le journaliste Alexandre Sokolov condamné pour extrémisme

Russie : le journaliste Alexandre Sokolov condamné pour extrémisme

Trois ans et demi de prison ont été requis à l’encontre d’un journaliste du quotidien d’information russe économique RBK, également membre d’un groupe nationaliste. Des faits d’ « extrémisme » lui sont reprochés, comme l’indiquent les agences de presse russes.

Sokolov militait pour la création d’un tribunal populaire capable de condamner Poutine

Le journaliste Alexandre Sokolov avait été arrêté en juillet 2015 en compagnie de deux autres hommes. Tous comparaissaient pour avoir fondé un groupuscule baptisé « Pour un pouvoir responsable » et reprenant les activités d’un autre groupe, L’Armée de la volonté du peuple (AVN), dont l’existence avait été prohibée par les autorités russes en 2010 pour « extrémisme ».

Le numéro un de ce groupuscule, Iouri Moukhine, a de son côté écopé de quatre années d’enfermement avec sursis, tandis les deux autres hommes, Sergueï Barabach et Valeri Parfionov, purgeront une peine de quatre ans, rapportent les agences presses russes.

« Pour un pouvoir responsable » émettait ouvertement des critiques à l’encontre du président russe Vladimir Poutine, dénonçant notamment la corruption dans le pays tout en soutenant les séparatistes pro-russes actifs dans l’Est de l’Ukraine, actuellement en guerre avec les forces du régime ukrainien.

Lors de leur arrestation, il était possible de consulter sur leur site Internet une proposition visant à modifier la Constitution russe par voie de référendum afin de mettre sur pied une juridiction populaire qui aurait le pouvoir de condamner à la prison le chef de l’Etat, mais également les sénateurs et députés.

Laisser un commentaire