Les cryptomonnaies bientôt dans l’impasse ?

Les cryptomonnaies bientôt dans l’impasse ?

Sale temps pour les cryptomonnaies. Mieux identifiées par le grand public, elles connaissent un sérieux contrecoup en cette année 2018. Le cours des devises baisse fortement et s’effondre même pour beaucoup d’entre elles depuis une semaine. Le cofondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin assure même que « la blockchain a atteint le point où il y a un plafond en vue ».

Alors que certains pays à l’économie quelque peu en difficulté ont fait le pari des cryptomonnaies, l’heure semble être à la crise pour ces produits d’un genre nouveau. Le Bitcoin et l’Ethereum sont en difficulté et voient leur cours baisser loin de leurs records de la fin 2017. Le seul Bitcoin a perdu 13 % de sa valeur en une semaine tandis que l’Ethereum flanche à –32 %. Les autres devises connaissent toutes un recul plus ou moins spectaculaire et Vitalik Buterin, le cofondateur de l’Ethereum ne cache pas que les cryptomonnaies sont entrées dans une nouvelle ère bien loin de l’eldorado des débuts.

Pour Buterin, « L’espace de la blockchain atteint le point où il y a un plafond en vue (…) Si vous parlez quelqu’un d’éduqué à présent, il a probablement entendu parler de la blockchain au moins une fois. Il n’y a donc plus d’occasion de multiplier par 1.000 la croissance de tout ce qui se trouve dans l’espace de la blockchain à présent ». Autrement dit, la connaissance de la blockchain par le plus grand nombre a sonné le glas de ses records de capitalisation. Le salut passerait par l’utilisation des cryptomonnaies à des fins différentes avec une appropriation par les consommateurs.

Face à des cours en berne et à une volatilité très grande, les consommateurs ne feront peut-être pas ce pas en avant. Ils rejoindraient ainsi la banque Goldman Sachs qui vient d’abandonner son projet de desk spécialisé dans les cryptomonnaies. L’avenir juridique de ces devises est si indécis que la banque préfère temporiser. Il est vrai que la Commission américaine de Sécurité et d’Echange a rejeté pas moins de neuf propositions d’ETF au mois d’août. Un mauvais signal qui n’est pas passé inaperçu.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.