La Russie et la Chine bandent leurs muscles en Extrême-Orient

La Russie et la Chine bandent leurs muscles en Extrême-Orient

Assiste-t-on à la formation d’un axe Moscou-Pékin hostile à l’Occident ? La question bien qu’un peu caricaturale est débattue depuis plusieurs années tant les relations deviennent inamicales entre la Russie et plusieurs pays occidentaux. Une Russie qui se tourne de plus en plus vers l’Asie et plus particulièrement la Chine avec laquelle elle entreprend de grandes manœuvres militaires qui ne laissent personne indifférent.  

300 000 hommes, 36 000 véhicules, 1 000 avions et 80 navires. La Russie a décidé de mettre en place une opération de grande envergure en forme de message pour ses voisins et partenaires. Un message d’autant plus visible que la Chine prend aussi part à ces exercices militaires gigantesques qui ont lieu dans l’extrême orient russe. Intitulée « Vostok-2018 » (ce qui signifie (Est-2018), cette opération conjointe ressemble (en plus grand) à Zapad-81 qui avait réuni les forces militaires des pays membres du Pacte de Varsovie en 1981.

Le Pacte de Varsovie n’est plus, mais l’OTAN s’inquiète de cette démonstration de force qui aura lieu du 11 au 17 septembre 2018. Vladimir Poutine a prévu de se rendre sur le théâtre des exercices afin de faire la promotion des capacités militaires russes. Une armée dont le budget a augmenté au cours de ces dernières années et qui bénéficie d’une modernisation de son matériel. De plus, en prenant part à des conflits comme en Géorgie, en Ukraine et en Syrie, l’armée russe a développé plus de rendre plus efficients les officiers et la troupe.

Moscou et Pékin partagent de nombreux intérêts communs et sont de plus en plus méfiants vis-à-vis des Etats-Unis. Cet exercice de grande ampleur constitue un message autant militaire que politique. Les deux pays sont prêts à défendre leurs intérêts stratégiques face à un Occident considéré comme hostile. Nul doute que les experts militaires étrangers regarderont attentivement le déroulement de cette opération d’envergure.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.