L’Ukraine craint que la Russie n’utilise ses exercices militaires pour l’envahir

L’Ukraine craint que la Russie n’utilise ses exercices militaires pour l’envahir

Le président ukrainien Petro Poroshenko a déclaré qu’il craignait que la Russie se serve de ses manœuvres militaires massives programmées la semaine prochaine comme couverture pour une invasion.

Le voisin russe observé avec attention en Ukraine

Dans un discours majeur, le président ukrainien a déclaré que les exercices russes Zapad-2017 menés en coopération avec la Biélorussie pourraient être « un écran de fumée destiné à former de nouveaux groupes d’assaut de l’armée russe ayant pour ordre d’envahir le territoire ukrainien ».

La Russie affirme de son côté que 13 000 soldats participeront à l’opération Zapad, du 14 au 20 septembre prochain.

Des rebelles soutenus par la Russie ont déjà réussi à s’emparer d’une étendue conséquente dans l’est de l’Ukraine.

Kiev accuse la Moscou de fournir des soldats et armements lourds sophistiqués aux rebelles, accusations que nie la Russie, qui estime n’être pas directement impliquée, tout en admettant que des « volontaires » russes fournissent une aide aux rebelles.

« Il n’y a aucun signe qui montre que la Russie souhaite se retirer du Donbass ou de la Crimée », a déclaré M. Poroshenko.

« Malheureusement, il existe de plus en plus de preuves que la Russie se prépare à une guerre offensive à l’échelle continentale », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire