Puigdemont complique la relation entre l’Allemagne et l’Espagne

Puigdemont complique la relation entre l’Allemagne et l’Espagne

La brouille entre l’Allemagne et l’Espagne n’est pas arrivée à son terme, car le cas Carles Puigdemont devrait encore faire la Une de l’actualité judiciaire pendant de longues semaines encore. Arrêté dans le nord de l’Allemagne, le leader indépendantiste catalan a été libéré et autorisé à résider à Berlin le temps pour la justice allemande de décider ou non de son extradition vers l’Espagne.

L’avenir de Carles Puigdemont est toujours aussi incertain à l’image des relations entre Berlin et Madrid. Arrêté et détenu en prison pendant une dizaine de jours dans le nord de l’Allemagne, l’ancien président de Catalogne est sous le coup d’un mandat d’arrêt européen délivré par les autorités espagnoles. Accusé de détournement de fonds publics (1,6 million d’euros qui ont servi au referendum illégal) et de « rébellion », le leader indépendantiste a été arrêté en Allemagne alors qu’il rentrait en Belgique (où il réside en exil) après avoir participé à une conférence en Finlande.

Madrid pensait enfin avoir attrapé sa bête noire, mais la justice allemande examine toujours les charges qui pèsent contre Puigdemont. A la surprise générale, ce dernier a été libéré vendredi dernier et autorisé à résider à Berlin dans l’attente d’une décision de justice. Cette remise en liberté sous conditions constitue un camouflet pour l’Espagne et le pire pourrait venir puisque la justice allemande a rejeté l’accusation de rébellion.

Ainsi, si Puigdemont venait à être extradé vers l’Espagne comme le demande Madrid, le chef de fil de l’indépendance de la Catalogne ne pourrait pas être jugé pour ce motif conformément au droit européen. Seule l’accusation de détournement de fonds publics serait maintenue. Les défenseurs de Carles Puigdemont espèrent, quant à eux, un abandon de la procédure.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.