Un second sommet « imminent » entre Trump et Kim Jong-Un ?

Un second sommet « imminent » entre Trump et Kim Jong-Un ?

Au terme d’un voyage surprise de quatre jours en Chine, Kim Jong-un, le leader nord-coréen a fait savoir qu’une seconde rencontre avec Donald Trump était en préparation. Le sommet serait même « imminent ». Washington et Pyongyang seraient en train de discuter de la date et du lieu de la rencontre. La première entrevue en juin 2018 entre les deux présidents avait été historique, mais depuis, les négociations n’ont guère avancées. Les deux pays exigent que l’autre fasse le premier pas. Le prochain sommet pourra-t-il lever les doutes croissants ?  

La visite de Kim Jon-un en Chine n’est pas anodine selon les experts. C’est la quatrième fois en un an que les leaders nord-coréen et chinois se rencontrent et cette longue visite aurait pour objet de rapprocher les points de vue avant un éventuel sommet avec le président américain. L’information est issue des médias d’Etat chinois qui font part d’un sommet « imminent » entre Kim Jon-un et Donald Trump. Un terme déjà utilisé par le président sud-coréen ce jeudi qui voit dans la rencontre sino-coréenne, les prémices d’un deuxième sommet avec le président Trump.

Xi Jinping a appelé les deux protagonistes à saisir une « rare chance historique » et à « faire un pas l’un vers l’autre ». Des paroles sages, mais qui laissent une question importante irrésolue : qui osera faire le premier pas ? La Corée du nord appelle à l’allègement des sanctions économiques tandis que les Etats-Unis attendent un geste significatif de la part de Pyongyang dans le domaine du nucléaire. Les positions sont restées les mêmes depuis plusieurs mois. Le blocage est visible, mais les discours se veulent plein de bonne volonté. L’agence de presse Chine nouvelle a indiqué que « Kim Jong-un a émis l’espoir que les parties en présence attachent une grande importance aux préoccupations légitimes de la Corée du Nord et y répondent positivement, tout en travaillant ensemble à une solution globale de la question de la péninsule coréenne ».

La difficulté principale réside dans l’expression « dénucléarisation de la péninsule coréenne ». Washington y voit la fin du programme nucléaire nord-coréen tandis que cette avancée serait forcément liée au départ des troupes américaines de Corée du sud selon Pyongyang. Dans l’incapacité de s’entendre sur un tel concept, les deux pays sont dans l’impasse. L’objectif d’un possible deuxième sommet entre Kim Jong-un et Donald Trump viserait donc à dépasser cette question. Reste d’abord à savoir où et quand une telle rencontre pourrait avoir lieu. A Singapour comme la première fois ? Les paris sont ouverts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.