Serbie: un anti-OTAN et pro-russe arrive au ministère de la Défense

Serbie: un anti-OTAN et pro-russe arrive au ministère de la Défense

Le président serbe n’en est pas à son premier coup d’essai, il maîtrise les pirouettes diplomatiques avec brio. Après avoir nommé Première ministre Ana Brnabić, homosexuelle déclarée, une initiative censée monter l’ouverture de la Serbie, c’est donc un partisan de Moscou qui se retrouve au poste de ministre de la Défense, Aleksander Vulin.

Le nouveau responsable du portefeuille de la Défense serbe, Aleksandar Vulin est jeune, 44 ans, mais il dispose d’une carrière politique déjà bien remplie. Admirateur de l’ancien président Slobodan Milosevic – mort en détention alors que son procès se tenait au Tribunal pénal international de La Haye -, Aleksandar Vulin affirme être « de gauche » et un fervent défenseur des « perdants de la transition économique ».

Des propos qu’il tient sans complexes alors qu’il a longtemps été le ministre du Travail du gouvernement ultralibéral d’Aleksandar Vucic, à l’époque Premier ministre.

Autre point important qui montre la différence entre les idées et les actions : Aleksandar Vulin déclare être un admirateur du Che Guevara, mais lui n’a jamais hésité à établir des coupes de salaires chez les fonctionnaires.

Au sujet de la Défense, celui-ci est clair en revanche : il ne cache aucunement son antipathie envers l’OTAN, à l’origine de bombardements en ex-Yougoslavie en 1999. Nul doute que son arrivée à la Défense ne réjouisse en haut-lieu à Moscou.

Laisser un commentaire